Euro Tech Conseil

Quelle est la Différence entre cyber-sécurité
et cyber-résilience ?

Cybersécurité-vs-cyber résilience

Les experts de la question diront que la cybersécurité consiste en une protection contre les hackers informatiques qui se prennent au réseau d’une entreprise ou tentent un accès piraté à son système d’information et ses données. S’agissant de la cyber-résilience, les experts la définiront comme étant la réaction d’une entreprise suite à une cyberattaque et comment elle s’en remettra. A ce stade, la cybersécurité et la cyber-résilience sont présentées comme deux opérations distinctes. Or, en réalité, les choses sont bien plus complexes qu’elles ne le paraissent.

En effet, la cybersécurité peut être appréciée comme étant la première phase de la cyber-résilience en ce sens que toute entreprise doit intégrer dans sa stratégie de cyber-résilience une étape de cybersécurité.

Qu’est que la cyber-sécurité ?

La notion de cybersécurité repose sur un éventail de différents procédés, de dispositifs, de technologies, opérations humaines et mode de gouvernance qui sont mis en œuvre dans le but d’assurer la protection des réseaux informatiques, des actifs digitaux ainsi que les systèmes numériques d’une entreprise. Ainsi, des mesures de cybersécurité sont mises en place afin d’empêcher l’accès à des pirates au réseau et système informatique d’une entreprise.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre d’un plan d’action dit proactif et qui peut renfermer les éléments suivants :

  • Installation d’antivirus et de pare-feu en plus des mises à jour de l’ensemble des logiciels.
  • Respect de toutes les normes de conformités afin d’assurer la protection des données sensibles des utilisateurs.
  • Assurer la sécurité des services et des gadgets contre de multiples activités malveillantes telles que le vol ou les virus.
  • Verrouillage de tous les écrans d’ordinateur.
  • Sensibiliser et former les employés quant à l’obligation de veiller à la sécurisation de leurs tâches au quotidien.
  • Installation de protection soutenue autour des locaux de l’entreprise.

➔ L’ensemble de ces dispositifs de cybersécurité, une organisation est assurée de disposer d’une très bonne position lui permettant de faire barrière aux pirates et empêcher qu’ils tentent d’infiltrer ses systèmes informatiques.

Qu’est-ce que la cyber-résilience ?

Face à la prolifération des cyberattaques, toutes les mesures de sécurité ne sont pas totalement infaillibles. C’est là que la cyber-résilience joue un rôle prépondérant en mettant en place des mesures préventives améliorées permettant de réduire au mieux l’impact néfaste des cyberattaques.

Il s’agit notamment de :

  • S’assurer de l’existence de fonctions de sauvegarde hors ligne.
  • Intervenir au niveau des compétences du personnel en les améliorant dans le sens de prévention contre des problèmes internes.
  • Réfléchir à des plans de reprise suite à des problèmes de relations publiques causés par l’impact d’une cyberattaque subie par une tierce partie.
  • Effectuer de manière régulière des exercices de simulation d’attaque afin d’améliorer l’état de préparation de l’entreprise en cas de cyberattaque.
  • Mettre en place un plan de continuité de l’activité de l’entreprise.

➔ La cyber-résilience est un concept essentiel et indispensable pour toute organisation car elle lui permet d’assurer de manière optimale sa protection contre d’éventuelles vulnérabilités dans l’avenir ainsi que de limiter au maximum les dommages et dégâts causés par les cyberattaques. S’ajoute à cela la possibilité d’élaboration d’un rapport exhaustif portant sur la phase post-attaque qui permet une meilleure compréhension et appréhension des retombées d’une cyber-attaque.

Quelle est la différence entre la cybersécurité et la cyber-résilience ?

Alors que la cybersécurité se focalise sur des dispositions proactives avec pour but d’aider et soutenir l’entreprise dans sa lutte contre la prolifération grandissante des cyberattaques à l’instar des rançongiciels et les logiciels et applications malveillants, la cyber-résilience, quant à elle se réfère à la capacité qu’une entreprise peut avoir pour limiter au mieux les dégâts et les dommages tout en reprenant une activité en mode habituel à la suite d’une cyberattaque.

De plus, ce qui distingue la cybersécurité de la cyber-résilience est que la première focalise son action sur la limitation des menaces en provenance de l’extérieur tandis que la cyber-résilience intervient aussi bien sur les menaces externes à l’instar des ransomwares que sur les menaces en provenance de l’intérieur qui se présentent sous forme d’erreur humaine.

Quelles dispositions décider pour appliquer à la fois la cybersécurité et la cyber-résilience ?

Afin de pouvoir intégrer tout en transparence les deux concepts à la fois : cybersécurité et cyber-résilience, il est possible d’appliquer quelques bonnes pratiques :

  • Effectuer des tests de simulation :
    Cette pratique s’inscrit dans le cadre de la prévention et surtout de la bonne préparation pour faire face à une éventuelle cyberattaque réelle. Elle permet à l’entreprise d’anticiper les actions à entreprendre en cas d’attaque à travers des simulations d’incidents de sécurité permettant également d’améliorer la stratégie de cybersécurité et de cyber-résilience de l’entreprise.
  • Réaliser des sauvegardes des données de manière régulière :
    Suite à une cyberattaque, une entreprise a besoin nécessairement de relancer son activité et la reprendre de manière normale dans un court temps. Afin de pouvoir y arriver, il est essentiel qu’elle procède à des sauvegardes de ses données de manière régulière et permanente. Bien entendu pour que ces sauvegardes puissent être fiables il est important de les faire sur un réseau distinct en vue de les protéger des mains des pirates. Si les données venaient à être volées ou perdues, il serait bien plus facile pour l’entreprise de les récupérer et donc d’entreprendre sa cyber-résilience plus efficacement et plus rapidement.
  • Mettre l’accent sur la cybersécurité et la cyber-résilience auprès de son conseil d’administration :
    La bonne préparation de l’ensemble du personnel au sein d’une entreprise en cas de cyberattaque est une étape cruciale qu’il faut entreprendre. Les employés doivent être à l’affût de tous les moyens permettant la protection des données de l’entreprise contre les cyberattaques potentielles. Il faut savoir que tout le personnel est concerné y compris le conseil d’administration qui est le plus souvent dans une sorte de rupture avec les aspects techniques et technologiques. Il est nécessaire de s’assurer que tous les employés ont bien saisi les mesures de sécurité, qu’ils savent bien les mettre en œuvre en cas de cyberattaque.

Conclusion

Les deux concepts de cybersécurité et cyber-résilience poursuivent le même objectif à savoir : la protection des données d’une entreprise contre d’éventuelles cyberattaques malveillantes.

MEILLEURE SÉCURITÉ APPLICATIVE

POUR VOTRE ENTREPRISE

La transition numérique au service de la révolution énergétique

La transition numérique au service de la révolution énergétiqueLa transition énergétique s’est imposée à de nombreux pays du monde dont la France et ce, du fait de l’équipement des énergies fossiles ainsi que du réchauffement climatique. Il y a certes, l’aspect...

Cycle de vie du développement logiciel (Qu’est-ce que le SDLC ?)

Cycle de vie du développement logiciel : Qu’est-ce que le SDLC ?Qu’est-ce que le cycle de vie du développement logiciel ( SDLC ) ? Le cycle de vie du développement logiciel (Cycle de vie d’un projet informatique) fait référence à la conception, le développement et le...