Euro Tech Conseil

La transition numérique au service de la révolution énergétique

Énergie-renouvelable

La transition énergétique s’est imposée à de nombreux pays du monde dont la France et ce, du fait de l’équipement des énergies fossiles ainsi que du réchauffement climatique. Il y a certes, l’aspect environnemental de cette transition mais également un aspect afférent à des changements technologiques et sociétaux. La transition énergétique s’est vue accompagnée par celle numérique face à l’essor des nouvelles technologies ayant un impact conséquent sur les modes de fonctionnement de manière générale.

L’on s’interroge alors quant aux différents challenges et enjeux de la transition énergétique à l’ère de la révolution digitale. Quels impacts et quelles adaptations ?

 La transition énergétique en France

En France, une loi publiée en 2019 met l’accent sur la nécessité de réaliser une révolution énergétique en visant la réduction de la part du nucléaire de l’ordre de 50%, des mesures soutenant les énergies renouvelables, d’autres pour inciter la performance énergétique ainsi que l’augmentation des capacités d’éolien offshore. Une transition énergétique qui permettra de parachever l’Accord de Paris et mettre en application le scénario “450” qui implique la lutte efficace contre le changement climatique qui ne peut se faire que dans le cas où les énergies renouvelables auront pour part pas moins de 40% du mix énergétique à horizon 2040. Les constatations font montre d’un retard accusé par la France à ce niveau, l’objectif visé n’est pas encore atteint.
Afin de garantir le succès d’une transition énergétique, la révolution numérique s’impose comme la clé de voûte du processus. Elle prend place d’un véritable partenaire de choix du processus de la transition énergétique. Il est donc question d’apporter des réponses à une question majeure : comment réussir la transition énergétique grâce aux nouvelles technologies numériques ?

 Les technologies de production d’énergies vertes constituent en effet, une frange de la solution en proposant également des coûts en constante régression. Néanmoins, force est de constater qu’une convergence commune à la transition numérique et la révolution énergétique doit apparaître. En fait, il faudra que les deux sujets soient traités de manière conjointe en s’interrogeant si les technologies numériques représentent un bénéfice pour l’environnement ou le contraire.

Digitaliser le secteur de l’énergie est une nécessité

Face à une concurrence de plus en plus rude où il est question de gagner en compétitivité, les acteurs du secteur de l’énergie se retrouvent face à l’obligation de suivre la vague et d’opérer à leur tour leur transformation digitale afin de pouvoir s’adapter de manière rapide aux récentes tendances du marché. Les acteurs engagent de plus en plus d’investissement dans le processus de digitalisation avec des investissements de près de 20% par an. D’ailleurs, le secteur de l’énergie en France, qui continue à être dominé par des géants historiques alors qu’il a été libéralisé depuis 10 ans, sera bouleversé en raison de l’évolution des attentes du consommateur. À ce titre, la transformation numérique va avoir de l’influence sur toutes les pratiques connues du secteur, qu’il s’agisse d’activités en rapport avec les outils industriels, à la relation client ou de l’adoption des modèles de comportement de la culture environnante.

La transformation digitale se fait donc sur trois volets :

Energie renouvelable
  • Une transformation qui touche à la structure :
    Les acteurs du secteur de l’énergie vont devoir remettre en question leurs activités à travers la mise en place d’une nouvelle chaîne de valeur, l’intégration de solutions digitales telles que l’open innovation, le big data, l’IoT, l’intelligence artificielle, etc. Et en repérant de nouveaux modèles d’affaires par le biais d’investissements ou l’acquisition d’organisation innovantes.
  • Une transformation axée sur la relation client :
    La digitalisation est primordiale dans la gestion de la relation client et l’amélioration de la satisfaction. Digitaliser l’expérience client est un élément fondamental pour lequel il faut apporter davantage de rapidité de réponse, de recommandation d’optimisation ou encore de propositions intégrées.
  • Une transformation au niveau de la culture :
    Le management se doit également d’être concerné par la transformation digitale et cela implique une mise en place d’un modèle plus agile au profit d’une communication entre les collaborateurs hors silos, d’un recours à des compétences spécialisées en data scientist notamment, ainsi que d’une culture digitale diffusée correctement au sein de toute l’entreprise.

Les solutions numériques pour une transition énergétique réussie

Que serait une transition énergétique réussie sans l’apport significatif des outils numériques et de l’innovation. En effet, de nouvelles technologies sont mises en œuvre telles que la blockchain, le smartgrids ou encore l’IoT. S’agissant des réseaux intelligents, il est question d’un rôle prépondérant dans la transition énergétique.

En effet, les besoins en électricité se multiplient de plus en plus accompagnés d’une nécessité pour davantage maîtriser sa consommation d’électricité, ont entraîné l’obligation de faire adapter les réseaux électriques en les imprégnant du caractère intelligent. Les Smart grids ou réseau intelligent constituent des solutions technologiques informatiques qui permettent d’ajuster les flux d’électricité circulant entre fournisseurs et consommateurs. Cette solution numérique permettra la collecte des informations concernant l’état du réseau d’électricité, suite à quoi elle sera mise à contribution dans l’adaptation entre la production de l’électricité, sa distribution et sa consommation. Quant aux compteurs intelligents à l’instar de Gazpar de GRDF ou de Linky de Enedis, ils donnent la possibilité aux consommateurs d’évaluer et effectuer un suivi instantané de leur niveau de consommation d’électricité ou de gaz à même de pouvoir prendre les actions qui s’imposent pour une réduction des coûts de l’énergie. Il faut noter qu’au début de leur installation, les compteurs intelligents ont été confrontés à la résistance des ménages français qui se sont par la suite habitués à leur utilisation. D’ailleurs, près de 70% des consommateurs considèrent que les compteurs intelligents sont bénéfiques du point de vue du suivi de consommation en temps réel. En outre, il est question de la technologie de blockchain qui permet la réalisation de transaction d’achat et de vente sans la mise en place d’un contrôle centralisé tout en réduisant les coûts et en appliquant plus de rapidité des transactions.

Conclusion

L’apparition et l’évolution de l’utilisation des objets connectés et des solutions numériques ont largement favorisé la transition énergétique. Entre ampoule connectée, compteur d’électricité intelligent, thermostat intelligent ou autres objets connectés, il y a désormais un réel effort déployé dans la maîtrise des coûts de l’énergie à travers une consommation plus optimisée.

Articles Récents